Partager

Communiqué de presse

Paris, le 24 mai 2018 – Suite à la parution du numéro de juin 2018 de 60 Millions de consommateurs, les fabricants de produits d’entretien et d’hygiène membres de l’Afise, tiennent à apporter des précisions et à réaffirmer les principes qui guident leur action, au premier rang desquels la sécurité et la santé
du consommateur.

Quelques rappels réglementaires :
Les désodorisants d’intérieur contribuent à éliminer les odeurs désagréables dans les maisons de millions de consommateurs chaque jour. En conformité avec la législation européenne, les composants et ingrédients sont rigoureusement sélectionnés et dosés avant d’être mis sur le marché. Les produits font l’objet d’une évaluation des effets potentiels sur la santé des individus lors de leur utilisation. La qualité de l’air intérieur est une question essentielle quand nous passons beaucoup de temps à l’intérieur de bâtiments. Ainsi, au-delà des contraintes réglementaires imposées, notre industrie a initié, depuis 2007, des initiatives proactives telles que le programme d’engagements volontaires sur les désodorisants (PSP – product stewardship programmes) reconnu par les organisations de consommateurs de plusieurs pays européens comme une bonne pratique de l’industrie. Il a de plus été renforcé en 2016 avec de nouvelles contraintes pour les fabricants. Les entreprises se sont aussi engagées à rendre l’information sur les ingrédients plus accessible et complète via leurs
sites internet.
L’industrie a contribué à l’étude EPHECT de la Commission Européenne, achevée fin 2013 et dont les résultats(1) concluent qu’aucune limite d’exposition n’a été dépassée pour les 5 substances et 25 produits évalués (principalement des produits ménagers et désodorisants). Par ailleurs, l’étude reconnait le manque de méthode de mesure d’émission harmonisée.
Quelques informations sur les risques d’allergie
• La réglementation impose aux fabricants d’indiquer sur les étiquettes la présence de certaines substances et notamment les substances allergènes.
• Les fabricants invitent les personnes allergiques à se rapprocher de leur médecin afin de connaitre les précautions d’usage spécifiques qui leur seraient appropriées. Les processus d’évaluation de la sécurité des produits incluent la prise en compte du risque allergique.
Nos industriels ne cessent d’améliorer les formulations pour minimiser ces risques mais en plus les populations sensibles sont intégrées dans les évaluations.

(1) EPHECT Emissions, Exposure Patterns and Health Effects of Consumer Products in the EU, est une étude collaborative réalisée par l’Union Européenne concernant les produits de consommation et les risques entrainés par leurs usages dans des espaces intérieurs. L’Afise tient à préciser que les ingrédients des parfums utilisés n’ont pas été identifiés comme allergènes respiratoires. Malgré cela, le risque qu’une personne déjà sensibilisée développe une allergie même aux très faibles quantités d’allergènes qui pourraient être présents dans les produits est pris en compte lors des évaluations.
• Concernant les huiles essentielles, aux faibles quantités utilisées dans les produits, aucune
donnée n’a mis en évidence d’effets.
Notre industrie continuera à s’engager et à explorer l’ensemble des opportunités pouvant renforcer la sécurité des consommateurs. Les consommateurs peuvent être assurés de la sécurité de nos produits et continuer à en profiter pleinement dans leurs maisons.

Contacts presse :
Frédérique Lenglen : 01 56 03 12 72 – 06 80 94 00 25 |
Vincent Prevost : 01 56 03 12 48 – 06 35 59 46 64

L’AFISE, Association Française des Industries de la détergence, de l’entretien et des produits d’hygiène industrielle, est la seule organisation représentant en France les industriels fabriquant et commercialisant les produits destinés à laver, nettoyer, entretenir et maintenir dans l’état d’hygiène nécessaire, le linge, la vaisselle et l’ensemble des surfaces que ce soit dans les foyers, dans les collectivités ou dans l’industrie.

Accueil