Télécharger le Communiqué de presse

Voir le site de l’eau de javel

L’eau de Javel est un puissant bactéricide et virucide particulièrement efficace pour désinfecter les sols et les surfaces en cette période de pandémie du Covid-19. Mais est-elle capable de tuer le coronavirus (SARS-CoV2) actuellement en circulation ? Comment l’utiliser sans risque ? Composition, propriétés, dilution, mode d’action et précautions d’utilisation. Voici quelques rappels et consignes à suivre de l’Afise*.

Y A-T-IL UN PIC DE CONSOMMATION DE L’EAU DE JAVEL EN FRANCE ?

Depuis 4 semaines (du 24 février au 29 mars), les ventes d’eau de javel ont progressé de 84% auprès du grand public. Sur la dernière semaine se terminant le 29 mars, l’eau de javel est le 4ième produit le plus acheté en grande surface avec une progression de +120% ; ce chiffre atteignant + 255% dans les Drive (source IRI 2020).

Pour rappel, il est commercialisé chaque année en France environ 130 millions de litres/an en magasin. L’hexagone figure au 2ème rang de la consommation européenne en volume derrière l’Espagne et juste devant l’Italie (source Euromonitor 2018).

L’EAU DE JAVEL EST-ELLE CAPABLE DE TUER LE CORONAVIRUS ?

En fonction de sa concentration, l’eau de Javel peut avoir une action virucide, autrement dit de destruction du virus. Son mode d’action ? Lorsqu’elle est en contact avec une surface, l’eau de Javel libère du chlore qui est capable d’inactiver l’ARN (acide nucléique qui participe à la multiplication d’un virus). La Javel est donc un virucide redoutable capable de tuer la très grande majorité des micro-organismes dont le coronavirus (source CNRS)

Par ailleurs, il existe d’autres désinfectants chimiques qui peuvent tuer le SARS CoV2 sur les surfaces. Il s’agit notamment des désinfectants qui contiennent de l’éthanol à 75%, de l’acide peracétique et du chloroforme (source OMS)

Le Covid-19 peut se transmettre lorsqu’une personne touche des objets ou des surfaces contaminés et qu’elle porte ses mains à la bouche, le nez ou les yeux. En effet, ces virus seraient capables de survivre sans hôte humain, jusqu’à 3 heures dans l’air et plusieurs jours sur des surfaces métalliques ou en plastique, d’où la nécessité de nettoyer ou de désinfecter sa maison très régulièrement.

A QUELLE CONCENTRATION EST-ELLE EFFICACE ?

Pour désinfecter sa maison, ce qui est important c’est que l’application du produit conduise à une efficacité virucide. La concentration correspond à la teneur en chlore de l’eau de javel. Elle est mentionnée sur l’étiquette du produit. Dans le commerce, l’eau de Javel est souvent conditionnée en bidon d’1.5 L concentrée à 2.6% ou à 3.6% en chlore actif.

Si vous achetez une eau de javel concentrée ou en format pastille, la diluer dans l’eau froide en suivant les instructions qui figurent sur l’étiquette et qui varient, selon la nature des surfaces ou objets à désinfecter.

Il existe également des produits prêts à l’emploi à base d’eau de javel où il n’y pas de dilution à réaliser.

Dilution de l’eau de Javel : eau chaude ou froide ? Attention, ne diluez pas l’eau de javel dans de l’eau chaude, car d’une part elle perdrait de son efficacité, d’autre part une réaction chimique pourrait se produire entre la Javel et l’eau chaude qui pourrait entraîner la formation de dérivés chlorés toxiques pour la peau, les muqueuses, les bronches et les yeux.

COMMENT L’UTILISER ?

L’eau de Javel est un produit destiné à désinfecter les sols, les sanitaires et toutes les surfaces susceptibles d’être fortement infectés par des bactéries ou des virus. Ce produit est particulièrement utilisé dans les hôpitaux, les piscines municipales et dans les collectivités.

Dans le contexte actuel, il est donc conseillé de désinfecter à l’eau de javel (ou à l’aide d’autres produits virucides) les surfaces qui sont fréquemment touchées avec les mains comme par exemple les poignées de porte, le réfrigérateur, les interrupteurs d’éclairage, les rampes d’escaliers, la robinetterie, les télécommandes, les toilettes. La fréquence idéale : au moins une fois par jour et « deux fois par jour lorsque les objets ou les surfaces sont visiblement souillés« , recommande la Direction générale de la Santé.

  • Utilisez le mélange d’eau froide et d’eau de Javel (ou bien un produit prêt à l’emploi) pour désinfecter les surfaces et les objets potentiellement infectés.
  • Laissez agir le produit selon le temps de contact indiqué sur l’étiquette.
  • Rincez avec de l’eau claire.
  • Nettoyez le plan de travail de la cuisine avec un produit nettoyant destiné à ce type d’application puis désinfectez-le avec l’eau de Javel diluée. Laissez agir le produit selon le temps de contact recommandé et passez ensuite un chiffon humide pour enlever les résidus d’eau de Javel.
  • Nettoyez les sols avec une serpillière imbibée d’eau de Javel diluée. Laissez agir et passez ensuite une serpillière humide pour enlever les résidus d’eau de Javel.
  • Désinfectez avec de l’eau de Javel diluée le mobilier sanitaire (cuvette, abattant, lavabo des WC, bouton de la chasse d’eau…) et les poignées et interrupteurs des toilettesidéalement tous les jours. 
  • Le linge de maison et les vêtements potentiellement contaminés ne doivent pas être lavés à l’eau de Javel (à moins de vouloir blanchir son linge) car ils seraient délavés. Utilisez plutôt de la lessive classique à une température de 60°C pendant un cycle d’au moins 30 minutes.
  • Utilisez plutôt les désinfectants à base d’alcool pour les écrans, tablettes et claviers d’ordinateurs.

LES PRECAUTIONS D’EMPLOI : BIEN LIRE L’ETIQUETTE AVANT UTILISATION

  • Ne mélangez pas l’eau de javel avec d’autres produits désinfectants ou nettoyants. L’eau de Javel lorsqu’elle est en contact avec des produits acides comme par exemple du vinaigre blanc, de l’alcool ménager ou un produit détartrant peut former des composés organiques volatils chlorés nocifs et très dangereux.
  • N’appliquez pas l’eau de javel sur votre corps. Cela risquerait d’entraîner des brûlures cutanées ou encore des allergies. C’est non seulement inefficace mais cela peut provoquer d’importantes irritations des bronches et des intoxications sévères.
  • Ne nettoyez pas vos aliments (par exemple les fruits ou les légumes) à l’eau de Javel ou avec tout autre produit nettoyant ou désinfectant non destiné à entrer au contact de denrées alimentaires. Il est important de rincer à l’eau claire les aliments que l’on prépare et, dans le cas de fruits ou de légumes, de les éplucher si possible. Mais ne surtout jamais avoir recours à un produit désinfectant, y compris des lingettes !
  • Ne nettoyez en aucun cas les pattes de votre animal de compagnie avec de l’eau de Javel (ou d’autres produits désinfectants comme le gel hydroalcoolique), même diluée, car elle peut occasionner des brûlures.
  • Conservez l’eau de Javel à l’abri de la chaleur, de la lumière et du soleil. Se référer à la date de péremption indiquée sur l’emballage. Les flacons doivent être maintenus fermés et conservés en position verticale.
  • Ne faites pas de dilution dans des emballages de produits alimentaires.
  • Tenez hors de portée des enfants l’eau de javel, rangez-la sur des étagères en hauteur ou dans des placards fermés.
  • Faites attention à vos vêtements, l’eau de Javel peut les endommager.
  • Lavez-vous les mains après utilisation.
  • Aérez la pièce après utilisation.

UN PEU D’HISTOIRE : L’ORIGINE DU MOT EAU DE JAVEL

L’Eau de Javel tire son nom de l’ancien village de Javel (aujourd’hui quartier du 15ème arrondissement de Paris) où s’était créée, en 1784, une manufacture de produits chimiques, près du “Moulin de Javelle”. Cette manufacture était la propriété, à l’origine, de nobles proches du Comte d’Artois, frère de Louis XVI et dirigée par Léonard Alban. Elle était destinée aux lavandières (blanchisseuses de l’époque) alors nombreuses sur les bords de Seine. La “javelle” du latin populaire gabella est un mot d’origine gauloise ; il désignait ce qu’on rassemble par poignées. Les lavandières, pendant le nettoyage du linge, le battait avec une poignée de branches, ce qui permettait d’extraire un maximum d’impuretés des textiles.

COMMENT FABRIQUE-T-ON L’EAU DE JAVEL ?

L’Eau de Javel est obtenue par dilution de solutions industrielles d’hypochlorite de sodium.

Les solutions d’hypochlorite de sodium sont fabriquées par barbotage de chlore (gaz) dans de la soude caustique diluée. Le chlore et la soude utilisés sont obtenus par électrolyse du sel. Concrètement, il résulte d’une réaction chimique de soude et de chlore.

* L’Afise est l’Association Française des Industries de la détergence, de l’entretien et des produits d’hygiène industrielle, est la seule organisation représentant en France les industriels fabriquant et commercialisant les produits destinés à laver, nettoyer, entretenir et maintenir dans l’état d’hygiène nécessaire, le linge, la vaisselle et l’ensemble des surfaces que ce soit dans les foyers, dans les collectivités ou dans l’industrie.