Partager

Le DoItYourself qui signifie également « Fait maison » est une tendance née à la fin du XXème siècle et qui s’est démocratisée fortement avec l’utilisation d’internet. Il s’agit d’une pratique qui consiste comme son nom l’indique à faire soi-même des objets de la vie courante, une pratique qui n’est pas sans risque quand il s’agit de fabriquer soi-même ses produits ménagers.

Attention danger !

Fabriquer ses produits ménagers soi-même n’est pas simple mais surtout ce n’est pas sans danger.

Il est essentiel de rappeler que tout mélange provoque une réaction chimique. Mélanger différents produits sans expertise n’est donc pas sans risque.

Conseil de prudence

Ne mettez pas vos produits dans des bouteilles sans étiquette, elles pourraient causer de graves accidents en cas d’ingestion.

Ne fabriquez pas vous-même vos produits en compagnie de vos enfants, c’est un jeu dangereux !

Liste non exhaustive des mélanges à éviter

  • L’eau de javel et le vinaigre blanc : L’eau de Javel est une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium (NaClO) et de chlorure de sodium (NaCl). Il s’agit d’un mélange basique contenant du chlore. Elle ne doit donc en aucun cas être mélangée avec un acide quelconque. En effet, le mélange des deux produit une réaction chimique dégageant du dichlore, un gaz très toxique (HClO + H+ + Cl — → Cl2 + H2O).
  • L’alcool ménager et l’eau de javel : cette combinaison est extrêmement dangereuse pour la santé car vous mélangez le chloroforme et l’acide chlorhydrique. Ce dernier peut causer des irritations oculaires ou respiratoires. Par ailleurs, vous utilisez l’alcool ménager pour désinfecter votre maison. Il contient du chloroforme qui, en présence d’oxygène et de lumière, a tendance à se décomposer en chlorure d’hydrogène, un produit hautement toxique.
  • Le peroxyde d’hydrogène et le vinaigre blanc : le mélange de ces deux produits peut causer la formation d’un acide corrosif, l’acide peracétique, qui peut affecter les muqueuses. Par ailleurs, l’acide peracétique brut est hautement toxique pour la peau, les muqueuses et les yeux. Par conséquent, évitez ce mélange.
  • Le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude : Le bicarbonate de soude a un ph basique (sodium et ions bicarbonate) tandis que le vinaigre blanc a un ph acide (acide acétique). Le mélange des deux dans de l’eau produit une réaction visible à l’oeil nu : ça mousse et ça déborde. Cette réaction c’est la création de l’acide carbonique qui libère immédiatement du CO2, donc du gaz qui fait mousser. Il ne reste que de l’acétate de sodium, sans propriétés particulières pour le ménage !

Les questions les plus posées

Des études ont-elles été réalisées pour tester l’innocuité des produits ménagers faits maison ?

Contrairement aux produits fabriqués par les marques de ménagers, dont la sécurité est en Europe – et donc en France – obligatoirement évaluée avant leur commercialisation, il est, par définition, impossible de réaliser des études pour tester la sécurité de chaque produit fait maison. N’étant pas destinés à la vente, les produits faits maison échappent de fait à la réglementation ménagère, leur sécurité ne peut pas être contrôlée. Les auteurs de recettes et/ou les particuliers qui font eux-mêmes des ménagers ne savent pas toujours qu’en Europe – et donc en France – environ 2000 substances sont interdites dans la fabrication de produits ménagers et l’utilisation de 300 autres ingrédients est strictement réglementée. 

 Le risque allergique est-il moins élevé avec les produits ménagers faits maison ?

Non, le risque de réaction allergique n’est pas moins élevé avec les ménagers faits maison. Cela dépend de votre sensibilité à certaines substances et donc de la nature des ingrédients qui entrent dans la composition du produit. Mais concernant les produits faits maison, l’absence d’étiquette ne vous donnera pas d’information.

  • Que faire en cas de réaction après l’application d’un produit fait maison ?

En cas de réaction anormale comme une rougeur après l’application ou une réaction plus forte, telle qu’une démangeaison et/ou un gonflement plusieurs heures après l’application, il est conseillé de contacter son médecin traitant ou le 15. Il peut s’agir d’une irritation cutanée ou, plus grave, d’une allergie.

  • Est-ce qu’il est possible de réaliser des économies en faisant soi-même ses produits ménagers ?

La fabrication de produits ménagers à la maison ne permet pas forcément de réaliser des économies. Le coût dépendra essentiellement du produit que l’on souhaite fabriquer soi-même, donc de la quantité et de la qualité des ingrédients ainsi que des ustensiles nécessaires à sa fabrication et à sa conservation. Par ailleurs, un produit fait maison sera peut-être beaucoup moins efficace qu’un produit industriel donc l’utilisateur devra pour la même action consommer plus de produit. La balance coût/efficacité est donc un meilleur indicateur de performance du produit.

Le match Produits Ménagers VS Produits « Faits maison »

  • Les produits qui sont mis sur le marché sont le fruit d’années de recherche et de développement pour assurer un maximum d’efficacité dans un minimum de temps et d’efforts.
  • Les produits ménagers affichent sur l’étiquette la liste des ingrédients et les précautions à prendre pour l’utilisation en tout sécurité du produit