Espace adhérents

Consommateurs

Des produits performants pour le bien-être des consommateurs

L’Afise représente les fabricants de détergents, produits d’entretien et d’hygiène industrielle pour les ménages, les collectivités et les industries. Situés sur un marché très réglementé, les détergents et les produits d’entretien conçus et fabriqués par les adhérents de l'Afise respectent scrupuleusement le cadre fixé par les différentes réglementations aussi bien européennes que françaises.  Ce cadre réglementaire vise, notamment, à assurer la maîtrise des risques liés aux usages des produits.

Pour le linge…


  •     Lessives à la main comme à la machine, sous toutes ses formes
  •     Auxiliaires de lavage (anticalcaires, assouplissants, détachants, déjaunisseurs…)
  •     Aide au repassage : apprêts…
  •    Teintures,
  •     Savons….
Chaque jour en France, 17 millions de charges de linge sont lavées en machine (source Unilever). Aujourd’hui plus de 80% de la lessive est vendue sous forme de liquide et sous forme de capsules hydrosolubles.

Quelle que soit la forme du produit destiné au lavage du linge, les industriels prennent soin de concilier innovation et réduction de l’impact environnemental

Le développement d’une lessive est un véritable challenge qui nécessite de rester proche du consommateur pour mettre au point de nouveaux produits ou améliorer les produits existants qui apporteront entière satisfaction. Tous les ans, des investissements de recherche et développement permettent d’apporter de  nouvelles innovations.  Le secteur de la lessive est un secteur en effet extrêmement dynamique en terme d’innovation et de développement durable.   Par exemple, les professionnels de l’AFISE ont fait évoluer leurs références de lessives  avec des quantités recommandées  de lessive réduites grâce à des formules plus concentrées. Ce choix de compaction accompagné de communication aux consommateurs pour un usage correct (réduction de la dose) permet de réduire les quantités de lessives, les quantités de matériaux d’emballage et de réduire les quantités d’émissions de CO2 provoquées par le transport de volumes importants.

Les projets de compaction des lessives permettent au secteur d’avoir un meilleur profil environnemental : économies d'environ 540 Millions de litres d'ingrédients et de 21.600 tonnes de matériaux d'emballage conduisant à une réduction de 27.000 trajets en camion pour la livraison (chiffres AISE Europe)

Quant aux capsules hydrosolubles de lessive liquide, elles sont le résultat de la recherche et  de l’innovation continue pour l’amélioration des performances, de la praticité pour l’utilisateur.

Pour prévenir une mauvaise utilisation de ces capsules, les fabricants de détergents ont développé un programme d’initiatives volontaires en concertation avec les autorités européennes. La sécurité et l’information ont été fortement améliorées. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la campagne www.keepcapsfromkids.eu proposée par l’AISE.

Pour un lavage durable et responsable, optez pour le lavage à 30 degrés…

Le lavage à basse température permet de réduire les émissions de CO2, d’économiser de l’énergie pour un meilleur respect de  l’environnement. Pour aider les consommateurs à privilégier le lavage en machine à 30 degrés, l’Afise a mis en ligne un site spécifique qui va aider à utiliser la bonne température : http://www.iprefer30.eu/fr. Cette campagne initiée par l’AISE est à dimension européenne.


Toute une histoire

De la cendre à la tablette pré-dosée

Il est loin le temps des lavandières qui frottaient le linge avec du jus de cendres de bois avant de le battre dans les lavoirs pour en extraire les saletés. Cette pratique du 19ème siècle a laissé place aux lessives liquides, aux capsules sous films hydrosolubles et aux tablettes pré-dosées.
A noter : Depuis 2007, en France les lessives pour le linge ne contiennent plus de phosphates.
Les détergents pour laver la vaisselle n’en contiendront plus en janvier 2017.


Pour la vaisselle…


  •    Produits de lavage pour vaisselle à la main comme à la machine
  •    Liquide de rinçage
  •    Sels régénérants…

59 % des foyers français sont équipés d'un lave-vaisselle en France (source étude TNS Sofres sur l'équipement des foyers français en gros électroménager en 2011), laissant la part belle aux produits vaisselle à la main plébiscités aussi par les ménages.

Outre les produits de lavage pour la vaisselle, les adhérents de l’Afise proposent toute une gamme de produits allant du liquide de rinçage aux sels adoucisseurs.

Les produits de lavage de la vaisselle en machine sous forme de tablettes hydrosolubles contribuent à  la réduction des impacts environnementaux.


Toute une histoire


Au fil des années, les industriels des produits de la détergence de l’Afise ont retravaillé la composition des liquides vaisselles. Aujourd’hui, grâce à des molécules plus performantes en termes de dégraissage, l’action mécanique du récurage est largement allégée.

Pour le nettoyage et l’entretien des surfaces

  •   tapis et moquettes,
  •   meubles, sols de toute nature,
  •   vitres,
  •   cuirs,
  •   bois,
  •   sanitaires,
  •   métaux…

Toute une histoire : L’eau de Javel

Après la découverte du chlore “esprit de sel déphlogistiqué” par Scheele en 1774, le chimiste français Berthollet a travaillé sur les solutions blanchissantes de ce gaz en 1787.

Une fabrique chimique, près de Paris, dirigée par Léonard Alban, “La compagnie Javel”, installée dans le petit village du même nom, adapta le procédé Berthollet. C’est là qu’en 1787 fut réalisée la dissolution du chlore gazeux dans une solution de potasse permettant d’obtenir une solution concentrée stable appelée “liqueur de Javel”. En 1820, Labarraque remplaça la potasse par de la soude, plus économique, et obtint ainsi des solutions d’hypochlorite de sodium utilisées pour la désinfection.
L’Eau de Javel, utilisée depuis plus de 200 ans, correspond à des solutions d’hypochlorite de sodium.

Aujourd’hui, l’eau de javel est un produit d’entretien utilisé pour ses propriétés de blanchiment, de détachage et de désinfection. Elle est  active contre les virus, bactéries, spores, champignons, parasites.

En 1969, la NASA a utilisé la javel pour désinfecter les combinaisons des cosmonautes d’Appollo XI à leur retour sur terre.

Chaque année, les français consomment  environ 245 millions de litres d’eau de Javel (source : Afise)

Pour tout savoir sur l'eau de javel , consultez le site www.eaudejavel.fr


  Air intérieur           

  •    Désodorisants d’atmosphère
  •     Bougies d’ambiance…
L’innovation concerne aussi les désodorisants d’atmosphère. Les gels concentrés en parfum ont laissé place à des diffuseurs dits intelligents, de toutes tailles dont on peut régler les périodes de diffusion.


Toute une histoire

Les désodorisants d’atmosphère ou dits d’ambiance font l’objet d’une série de tests rigoureux et de contrôles, même après leur mise sur le marché.


  Les produits biocides

  •   Désinfectants, insecticides, rodenticides,  répulsifs et appâts
On regroupe sous l’appellation de produits biocides un ensemble de produits destinés à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles, à en prévenir l’action ou à les combattre, par une action chimique ou biologique. Les conservateurs sont des biocides.

Les biocides sont classés en quatre grands groupes (divisés en 22 types de produits différents) : désinfectants, produits de protection qui comprend les conservateurs, produits de lutte contre les nuisibles avec les insecticides, les rodenticides et les répulsifs et appâts, autres produits.

Leur mise à disposition sur le marché doit répondre au règlement européen (UE) n°528/2012. Tous les adhérents de l’Afise mettant sur le marché des biocides sont soumis à ce cadre réglementaire.